Pubblicato il 2 novembre 2023 da Redazione in Actualité, Italie et Monaco

Monaco participe à la 51ème session du Comité de la sécurité alimentaire mondiale

Du 23 au 27 octobre, Monaco a pris part à Rome aux travaux de la 51ème session du Comité de la Sécurité alimentaire mondiale (CSA)
Partager des nouvelles:
Immagine Monaco participe à la 51ème session du Comité de la sécurité alimentaire mondiale

Du 23 au 27 octobre, Monaco a pris part à Rome aux travaux de la 51ème session du Comité de la Sécurité alimentaire mondiale (CSA), qui a rassemblé cette année 126 Etats membres et près de 1.500 participants et vu l’élection à la tête du Comité de la Représentante permanente de l’Afrique du Sud auprès de la FAO.

Présenté en début de session, le rapport SOFI 2023 évalue en moyenne à 735 millions (soit 9,2% de la population mondiale) le nombre de personnes ayant souffert de la faim en 2022, un chiffre largement supérieur aux niveaux prépandémiques. Si l’insécurité alimentaire modérée ou grave est demeurée stable à l’échelle mondiale, l’objectif « Faim Zéro » en 2030 apparait désormais hors de portée avec des projections estimant à 600 millions le nombre de personnes qui souffriront encore de sous-alimentation chronique à cette échéance. Malgré la reprise économique, les effets conjugués du changement climatique, des crises et de la multiplication des conflits dans le monde viennent amoindrir les efforts déployés pour éradiquer la faim et lutter contre l’aggravation des inégalités qui touchent particulièrement les femmes et les personnes vivant en milieu rural.

adv-550

Cette session a également été marquée par l’adoption de Directives Volontaires destinées à fournir des orientations stratégiques concrètes aux pays membres ainsi qu’aux partenaires de développement pour faire progresser l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles dans le contexte de la sécurité alimentaire et de la nutrition. Lors de son allocution, S.E. Mme Anne EASTWOOD, Ambassadeur, Représentant permanent de Monaco auprès de la FAO, a salué l’aboutissement de ce processus activement suivi et soutenu financièrement par la Principauté, et a rappelé le rôle moteur des femmes et des filles dans les systèmes agroalimentaires et la nécessité de leur participation pleine et entière à la réalisation de l’Agenda 2030. Elle est également revenue sur l’engagement de Monaco en faveur des droits des femmes au plan national et dans le cadre de sa politique de coopération à l’international.

Cette 51ème session s’est conclue par l’adoption de recommandations générales sur le renforcement de la collecte et de l’utilisation des données en vue d’améliorer la prise de décision, l’adoption du Programme de travail pluriannuel 2024-2027, ainsi que par des débats sur les conséquences de l’instabilité des prix sur la sécurité alimentaire et sur l’importance d’une protection sociale renforcée.

adv-623

Pour mémoire, la Principauté consacre un tiers de son aide publique au développement chaque année à lutter contre la malnutrition, au travers de programmes visant notamment le renforcement de l’agriculture familiale et des filières durables.

 

adv-4

Visita La nostra Pagina Instagram

Leggi Altri Articoli

adv-66