Pubblicato il 30 janvier 2024 da Redazione in Actualité

ONU – Conseil des droits de l’Homme – 4ème Examen Périodique Universel de la Principauté

Partager des nouvelles:
Immagine ONU – Conseil des droits de l’Homme – 4ème Examen Périodique  Universel de la Principauté

Le Conseiller de Gouvernement – Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, Mme Isabelle BERRO-AMADEÏ, s’est rendue le 29 janvier 2024, au siège de l’Office des Nations Unies à Genève pour prendre part au 4ème Examen Périodique Universel (EPU) de la Principauté, dans le cadre de la 45ème session du Groupe de travail du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU sur l’EPU.
A cette occasion, Mme Isabelle BERRO-AMADEÏ a mené une importante délégation afin de présenter le rapport national sur la politique menée en Principauté en matière de droits de l’Homme et répondre aux questions des Etats membres et observateurs du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. Ont notamment assisté à cette réunion le Secrétaire d’Etat à la Justice, Mme Sylvie PETITLECLAIR, l’Ambassadeur, Représentant Permanent de Monaco auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, S.E. Mme Carole LANTERI et le Président de la Commission des Relations Extérieures du Conseil National, M. Fabrice NOTARI. Cet exercice a permis de réitérer l’engagement des autorités monégasques en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’Homme et de faire état des progrès accomplis en la matière depuis le précédent EPU, tenu en 2018.
Ce processus, dont la préparation a mobilisé de nombreux services de l’Etat, se conclura par l’adoption d’un rapport à l’occasion de la 56ème session du Conseil des droits de l’Homme (du 18 juin au 12 juillet 2024). Ce document reflètera notamment le positionnement adopté par le Gouvernement Princier sur chacune des recommandations formulées.
Pour mémoire, l’EPU est un mécanisme institué en 2006 dans le cadre du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, par lequel les Etats membres et observateurs dudit Conseil examinent la politique de leurs pairs en matière de droits de l’Homme et formulent à leur encontre des recommandations en vue de son renforcement. Tous les Etats membres de l’ONU s’y soumettent, tous les 5 ans.

adv-74