Pubblicato il 15 novembre 2023 da Redazione in Actualité

Monaco se mobilise pour la Journée mondiale du diabète

Mardi 14 novembre, Journée Mondiale du diabète
Partager des nouvelles:
Immagine Monaco se mobilise pour la Journée mondiale du diabète

Mardi 14 novembre, Journée Mondiale du diabète, la Croix-Rouge Monégasque a organisé une opération de dépistage gratuit sur l’esplanade de Fontvieille, en collaboration avec le Gouvernement Princier et le Centre Hospitalier Princesse Grace.
Objectif de cette mobilisation collective : sensibiliser et mieux faire connaître cette maladie, les différents types de diabète ainsi que les moyens de le prévenir.
Ils ont été nombreux à venir profiter de ce dépistage rapide, gratuit et indolore, comme a pu s’en réjouir Dominique MARTET, Responsable de la Section Santé-Prévention de la Croix-Rouge de Monaco : « La population monégasque a su répondre présent, preuve de l’importance de cette journée de sensibilisation au tour du diabète à laquelle la Principauté s’est associée tout comme 150 pays dans le monde ».
De son côté, le Conseiller de Gouvernement-Ministre des Affaires sociales et de la Santé, Christophe ROBINO, s’est prêté lui aussi à la piqûre de dépistage. Il a tenu à rappeler que « le diabète ne doit pas être sous-estimé, le meilleur traitement contre cette pathologie restant la prévention.

Cette journée de collaboration avec la Croix-Rouge Monégasque témoigne d’une prise de conscience collective et la Principauté poursuit ainsi son engagement dans l’amélioration de la qualité de vie et de la prise en charge de la population et des salariés, par une action de proximité. »
Pour mémoire, parmi les différents types de diabète, celui de type II, qui touche 90 % des diabétiques, est plus particulièrement visé par les opérations de dépistage. Il frappe surtout les plus de 40 ans enclin à une mauvaise hygiène de vie (stress, alimentation trop riche, boissons sucrées, manque d’activité physique, etc…).
Pour d’autres malades, le diabète est lié à un facteur héréditaire. En effet, 40 % des personnes, dont un des parents est diabétique, risquent de l’être. Ce taux monte à 70 % si les deux parents le sont.
Cependant le diabète demeure une maladie silencieuse, comme l’a rappelé Sophie BROUSSOLE BUN, endocrinologue-nutritionniste au CHPG : « Aujourd’hui 1 personne diabétique sur 2 s’ignore. Beaucoup ne ressentent aucun symptôme et très souvent les patients s’aperçoivent qu’ils sont diabétiques après 10 ans d’évolution de la maladie. On dénombre 500 millions de personnes atteintes de cette pathologie dans le monde et les chiffres ne font qu’augmenter à cause de nos modes de vies, du surpoids et du vieillissement de la population ». Son conseil pratique : « Pour prévenir le diabète, il faut avoir 3 repas par jour équilibrés avec des légumes, des protéines, des féculents tout en ayant une activité physique quotidienne. En revanche, les sodas et plats préparés, trop riches en sucre, sel et graisse, sont à proscrire ».
Rappelons que le CHPG dispose d’un service diabétologie et propose un suivi des patients diabétiques et des consultations par un infirmier d’éducation diabétique sont également disponibles.
Plus de renseignements au + 377 97 98 77 54.

adv-15

Visita La nostra Pagina Instagram

Leggi Altri Articoli

adv-583