Pubblicato il 9 avril 2024 da Redazione in Actualité, Actualité à Monaco, Monaco

Manila Di Giovanni et le Métavers, lors de la première rencontre des Jeunes de la Dante Monaco.

Partager des nouvelles:
Immagine Manila Di Giovanni et le Métavers, lors de la première rencontre des Jeunes de la Dante Monaco.

Une invitée d’exception pour l’Association Dante Alighieri – Comité de Monaco et la première réunion organisée par le nouveau groupe « Jeunes de la Dante Monaco ». Manila Di Giovanni – une très jeune entrepreneure qui, à l’âge de 22 ans, a fondé une startup et créé le premier Métavers d’un État, la Principauté de Monaco – parlera de la réalité numérique et des perspectives d’avenir. L’événement, sous le Haut Patronage de S.A.S. la Princesse de Hanovre et avec le Patronage de l’Ambassade d’Italie, aura lieu à l’Auditorium AGORA Diocésain (entrée depuis le 13, Rue Bel Respire) avec entrée libre, le mercredi 17 avril 2024 à 18h30. Titre de la soirée : « De l’idée à l’action : créer l’économie virtuelle de demain dans le Métavers avec DWorld ».

S’adressant aux membres et aux amis de Dante sur le monde virtuel et DWorld (une réalité fondée par Manila et composée de 9 personnes) sera le jeune talent de Gênes, dont la mère est philippine, qui a déménagé dans la Principauté. Immédiatement après avoir obtenu son diplôme de l’Université Internationale de Monaco, Manila Di Giovanni a été incluse dans le prestigieux « Forbes 30 under 30 »; elle a remporté le Prix « Top Jeune Entrepreneur Italien » de l’Association des Entrepreneurs Italiens de Monaco; le prix « Rising Star » au Meta Entertainment World et a terminé deuxième au concours de la JCI (Jeune Chambre Économique) sur « La création d’entreprise à Monaco ». Elle a également remporté le Prix Monte Carlo Femme de l’Année 2023. Avec son DWorld, et malgré les nombreux prix déjà reçus, la jeune « startuppeuse » vise droit vers l’avenir : « nous avons recréé les 5 quartiers de la Principauté – explique-t-elle – où l’on peut ouvrir des magasins, créer des restaurants, des activités, acheter des maisons. Une économie virtuelle, parallèle, connectée à la réalité ».

adv-774

L’association présidée par Maria Betti nous montrera donc également en cette occasion comment le monde humaniste et littéraire peut être en harmonie avec le Métavers et avec une technologie qui aide l’homme à accroître ses capacités.

adv-153