Pubblicato il 13 mars 2024 da Redazione in Événements, Italie et Monaco, Monaco, Tourisme à Monaco

Paolo Sabbatini présente à Monaco à l’occasion du Dantedì l’histoire fascinante de la traduction de la Divine Comédie en chinois

Lundi 25 mars 2024, à l'Auditorium AGORA Diocésaine (18, rue Bellevue Monaco), à 19h
Partager des nouvelles:
Immagine Paolo Sabbatini présente à Monaco à l’occasion du Dantedì l’histoire fascinante de la traduction de la Divine Comédie en chinois

Lundi 25 mars 2024, l’Association Dante Alighieri – Comité de Monaco, sous le Haut Patronage de S.A.R. La Princesse de Hanovre et avec le patronage de l’Ambassade d’Italie, présente à l’Auditorium AGORA Diocesana (18, rue Bellevue Monaco), à 19 heures, la lectura Dantis du Prof. Paolo Sabbatini, Ambassadeur pour les Communications Culturelles italo-chinoises au Centre Sinologique Mondial de Pékin (RPC).

adv-347

Le titre de la conférence monégasque, qui coïncide avec le Dantedì (journée dédiée à Dante Alighieri en Italie et à l’étranger), est « Dante et la Chine. La difficulté de traduire la Divine Comédie en chinois sept siècles après le voyage de Marco Polo ». « Je suis arrivé à Pékin en 1985, en tant que fonctionnaire de l’ONU, » raconte Paolo Sabbatini dans les Cahiers de l’Institut Italien de Culture; Le Caire, Egypte 2017 – « Déjà depuis Rome, j’avais été informé des activités du Comité Dante Alighieri et des ‘inébranlables dantistes’. Parmi eux, on m’avait signalé un académicien âgé (je dirais presque très âgé) de l’Université de Pékin, le Professeur Tian Dewang. Le professeur était célèbre pour avoir obtenu son diplôme dans les années 1920 à Florence avec une thèse sur Poliziano. Ensuite, il était retourné en Chine et avait enseigné pendant de nombreuses années la littérature italienne à l’Université de Pékin. En 1966, il avait subi le même sort que de nombreux autres intellectuels pendant la soi-disant Révolution Culturelle: il avait été ‘rééduqué’ par le travail manuel. Avec l’avènement de Deng Xiaoping, un leader éclairé, de nombreux intellectuels ont été réhabilités; j’ai eu la chance d’être témoin d’un moment historique, lorsque la Chine s’ouvrait au monde extérieur et reprenait les relations internationales… » Il s’agit d’un moyen de rendre hommage et de se souvenir, donc, de deux grands Italiens célèbres dans le monde, car en 2024, on célèbre également les 700 ans de la mort de Marco Polo, l’un des personnages qui symbolisent le mieux les relations culturelles entre l’Italie et la Chine.

Le conférencier éminent de la Dante Alighieri Monaco est donc un connaisseur de la Chine où, de 2006 à 2011, il a été directeur de l’Institut Italien de Culture de Shanghai ; il a coordonné, entre autres, le « Campus sino-italien » à l’université Tong-Ji de Shanghai ; il a été nommé Conseiller Culturel de la Municipalité de Shanghai-Jingan et Conseiller Spécial de l’Académie du Théâtre de Shanghai. Né en 1955 à Porto Sant’Elpidio dans les Marches, Sabbatini est Directeur de l’Area Promozione Culturale du Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale. Ancien directeur des Instituts Italiens de Culture de Bruxelles, du Caire et de Prague, Conseiller Culturel de l’Ambassade d’Italie en Égypte et Coordinateur de la Culture Italienne pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient. Avec le patronage de l’IIC (Institut Italien de Culture) de Pékin et en partenariat avec le Comité Dante Alighieri d’Anvers, Sabbatini conduira donc les membres et amis de l’association de la Principauté, présidée par Maria Betti, dans le monde culturel fascinant de la Chine en parlant également de la première version « célèbre » de la Divine Comédie de Dante Alighieri traduite en chinois par Tian Dewang, qui a mis 18 ans à mener à bien avec persévérance et passion cette œuvre, toujours capable de marquer l’histoire et les différentes cultures.

adv-205

ENTRÉE LIBRE.

Inscrivez-vous avant le 21 mars à info.dantemc@gmail.com ou au +377 97 70 89 47.

adv-270